cercopithèque


cercopithèque

cercopithèque [ sɛrkɔpitɛk ] n. m.
cercopitheces 1553; lat. cercopithecus, mot gr., de kerkos « queue » et pithekos « singe »
Zool. Singe d'Afrique (catarhiniens) qui stocke la nourriture dans ses bajoues.

cercopithèque nom masculin Singe de l'Ancien Monde à queue non prenante, présentant des abajoues et des callosités fessières, tel que les macaques, babouins, guenons, etc. (Dans ce sens, les cercopithèques forment une famille.) Nom générique des guenons : grivet, vervet, talapoin, etc.

cercopithèque
n. m. ZOOL Singe catarhinien d'Afrique à longue queue grêle et au pelage souvent coloré.

CERCOPITHÈQUE, subst. masc.
ZOOL. Singe catarrhinien, servant de type aux cercopithécidés, caractérisé par une longue queue et vivant habituellement dans les forêts d'Afrique centrale et méridionale. Synon. vieilli ou vulg. guenon. Tous les singes y défilent, depuis le sapajou jusqu'au cercopithèque (MALLARMÉ, Correspondance, 1862, p. 43).
Prononc. []. Étymol. et Hist. 1553 cercopitheces (P. BELON, Observations, II, 52, éd. 1588, p. 268 ds R. Philol. fr., t. 43, p. 184); 1564 cercopiteques (RABELAIS, Cinquiesme Livre, Ch. 29, éd. Marty-Laveaux, III, p. 121). Empr. au lat. cercopithecus « singe à grande queue » (VARRON, Men. 127 ds TLL s.v. 857, 40), lui-même empr. du gr. « id. » (Strabon, 15, 1, 29 ds LIDDELL-SCOTT). Fréq. abs. littér. :1.

cercopithèque [sɛʀkopitɛk] n. m.
ÉTYM. 1553, cercopitheces; lat. cercopithecus, grec kerkopithekos, de kerkos « queue », et pithêkos « singe ».
Zool. Singe catarrhinien (Cercopithécidés), à longue queue, vivant en Afrique. || Le grivet, le talapoin sont des cercopithèques. || Avant le XIXe siècle on appelait les cercopithèques « guenons ». → Guenon.
tableau Noms de mammifères.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires: